Nieuws

Raid routinier contre Grup Yorum à la veille d’un concert


Grup Yorum.

Article par Bahar Kimyongür
.
Acte de censure de l’AKP dans le dossier syrien
.
Le Parti de la justice et du développement (AKP) du premier ministre turc Erdogan ne se contente pas d’héberger et de financer le terrorisme anti-syrien, il s’acharne également sur toutes les forces qui manifestent leur sympathie envers la Syrie souveraine et insoumise.
.
Ce dimanche 13 mai, le célèbre collectif musical turc Grup Yorum donnera à Antioche un concert de solidarité avec la Syrie souveraine et insoumise.
.
Hier matin, la police turque a arrêté plusieurs organisateurs de ce concert dans le but de saboter la solidarité internationale avec la Syrie. Malgré la répression, plusieurs dizaines de milliers de personnes sont attendues à ce concert.
.
A propos de la violence policière visant ce groupe de musique, voici un article éloquent publié hier sur le site de la CNN Türk:

.
Raid routinier contre Grup Yorum à la veille d’un concert
.
C’est devenu un classique. A quelques jours d’un grand concert du Grup Yorum, les organisateurs sont victimes d’une opération de police.
.
Plusieurs perquisitions ont ainsi été menées hier au domicile des membres de l’Association pour les droits du Hatay (Hatay Haklar Dernegi) à Antakya (Antioche).
.
Le concert visé est celui que le collectif musical s’apprête à donner le 13 mai devant les écoles Dogus en soutien au peuple syrien.
.
Dans son communiqué, Grup Yorum fustige « les collabos des États-Unis qui ne connaissent aucune limite. » Et d’ajouter: « Mais leur répression, preuve de leur impuissance, ne les mènera nulle part. »
.
Le concert d’Antakya, nous l’organisons pour exprimer notre soutien à ceux qui résistent à l’impérialisme et à ses complices. Il s’intitule « Les USA et leurs collabos, dégagez de la Syrie ».
.
« Aucune force ne pourra nous empêcher d’exprimer notre solidarité avec le peuple syrien. » concluent les membres du groupe.
.
***
.
Notes sur le Grup Yorum:
.
Malgré la répression (plus de 400 procès, des dizaines de gardes à vue, la torture, l’emprisonnement, la mort pour trois de leurs membres ou collaborateurs, la censure audiovisuelle, les interdictions de concert, la destruction de leurs instruments de musiques et de leurs albums y compris à l’arme lourde…), Grup Yorum remplit les salles et a même vendu plus de 4 millions d’albums.
.
Les plus grandes salles de concert de Turquie étant devenues trop exiguës, le groupe s’est tourné vers les stades de football.
.
Les plus grands stades de football étant devenus trop exigus, le groupe remplit désormais de vastes places de marché qui peuvent accueillir des centaines de milliers de personnes. Le tout sans le moindre sponsor commercial.
.
L’an dernier, Grup Yorum a rassemblé 155.000 spectateurs qui ont chanté leur répertoire en chœur.
.
Dimanche 15 avril, ce sont pas moins de 350.000 choristes qui ont accompagné Grup Yorum dans ces hymnes d’espoir pour « les lendemains qui chantent » comme disait le député communiste Gabriel Péri avant d’être fusillé par les Nazis.
.
Influencé par la Nueva Cancion latino-américaine, par la musique de l’antifasciste grec Mikis Theodorakis, par les poèmes des bardes anatoliens antiféodaux, par les artistes communistes Ruhi Su et par Nazim Hikmet, Grup Yorum est l’héritier de toutes les résistances à l’exploitation, l’injustice et à l’oppression.
.
Sa posture militante lui vaut d’être inlassablement persécuté par la police politique turque.
.
Ainsi, le guitariste Muharrem Cengiz est à peine sorti de prison que Seçkin Aydogan, un joueur de saz du groupe, a été arrêté tandis qu’Ali Papur, lui aussi « Yorumcu » est accusé d’avoir participé à des rassemblements illégaux contre la tenue d’un sommet du FMI à Istanbul
.
L’an dernier, une syndicaliste dénommée Berivan Dogan a été condamnée à 10 mois de prison pour avoir été en possession des paroles de chansons de Grup Yorum. Ces paroles retrouvées sur son ordinateur ont été considérées par la 9e Cour pénale de Besiktas comme de la « propagande en faveur d’une organisation terroriste » (art. 220/8 du Code pénal turc) !
.
Quasi tous les membres du groupe sont actuellement poursuivis pour leurs liens présumés avec un mouvement marxiste clandestin. (Voir pour cela le site de Freemuse : http://www.freemuse.org/sw47158.asp )
.
Grup Yorum chante en turc mais aussi en kurde, en arabe, en tcherkesse ou encore en espagnol (Hasta Siempre de Carlos Puebla, El Aparecido de Victor Jara).
.
Grup Yorum prône « l’art organisé », la « créativité collective » et un « mode de vie humble » égal à celui des gens pour lesquels ses membres résistent.
.
Pour Grup Yorum, l’art se fait pour et avec le peuple.
.
Son répertoire est patriotique, anti-impérialiste et socialiste.
.
Cihan Keskek, l’un des musiciens du groupe, était en Irak durant l’invasion américano-britannique en 2003.
.
Il faisait partie des « boucliers humains ».
.
Fervent défenseur de la cause arabe et palestinienne, Grup Yorum chante le Nachid At Tahrir syrien, Weyn Al Malayeen de Julia Boutros, Ya Tayr Al Janoubi de Marcel Khalifé, Qalbu Falastini en hommage à Izzaddine Al Qassam, une élégie à la martyre irakienne Abeer Qassim Hamza Al Janabi victime de la barbarie étasunienne (Abir’e Agit) etc.
.
Voici quelques unes de leurs chansons:
.
VIDEO 1
.
.
Advertisements

Reacties

Nog geen reacties

Geef een reactie

Vul je gegevens in of klik op een icoon om in te loggen.

WordPress.com logo

Je reageert onder je WordPress.com account. Log uit / Bijwerken )

Twitter-afbeelding

Je reageert onder je Twitter account. Log uit / Bijwerken )

Facebook foto

Je reageert onder je Facebook account. Log uit / Bijwerken )

Google+ photo

Je reageert onder je Google+ account. Log uit / Bijwerken )

Verbinden met %s

Facebook

Twitter

Archief

%d bloggers liken dit: