Nieuws

Syrie: Avant Genève 2, une gigantesque bombe psychologique


user_images_file_name_4178
 Article par Bahar Kimyongür 

GROUPE MEDIA SYRIE – 21 janvier 2014 – A deux jours de la conférence de Genève 2 que, nous, pacifistes, espérons salutaires pour tous les Syriens, le monde va se réveiller avec une gigantesque bombe psychologique dans la figure. 

La bombe, c’est la prétendue défection d’un policier militaire syrien surnommé “César” qui aurait emporté avec lui près de 55.000 clichés de cadavres de détenus victimes de la terreur du régime. Des enquêteurs professionnels basés à Londres auraient identifié 11.000 prisonniers massacrés suite à d’atroces tortures dans les geôles du régime entre mars 2011 et août 2013. 

( Voir : http://edition.cnn.com/2014/01/20/world/syria-torture-photos-amanpour/index.html?hpt=hp_t1

Pour l’heure, nous ne sommes pas en mesure de confirmer l’authenticité de cette information mais, connaissant la sauvagerie dont peuvent faire preuve les forces de “sécurité” syriennes, nous n’en serions hélas pas surpris. 

A ce propos, nous rejoignons Mme Carla del Ponte, membre de la Commission d’enquête internationale de l’ONU sur les crimes de guerre en Syrie (CoI) lorsqu’elle affirme que la Syrie est le théâtre d’un conflit où il n’y a que des “méchants”. 

Souvenons-nous cependant qu’à chaque moment critique du conflit syrien, un “massacre surprise” survient comme pour attiser la rage des belligérants et faire capoter tous les efforts de paix et de réconciliation. 

Par ce message, nous appelons nos sympathisants à résister contre toute forme d’intimidation, à défendre nos revendications de paix, de justice et de réconciliation pour tous les Syriens, y compris pour les victimes qui apparaissent sur les photos macabres et ce, en dépit de tous chantages que l’on exercera sur nous au motif que nous désapprouvons un changement de régime imposé par des puissances hégémoniques et hostiles aux Syriens. 

Rappelons également qu’un massacre vient d’avoir lieu à Adra en banlieue de Damas, un parmi d’autre, massacre au cours duquel des centaines de Syriens innocents ont été décapités, mitraillés, jetés vivants dans des fours à pain en activité par les groupes armés et ce, dans l’indifférence générale des médias mainstream. 

Retenons enfin que le travail d’identification de 11.000 prisonniers tués dans un lot de 55.000 clichés en seulement quelques jours pose également question quant à la fiabilité de l’enquête, réalisée de surcroît sur commande du gouvernement qatari qui est partie dans le conflit syrien. 

En guise d’appel à la prudence, nous tenons à partager avec vous un article paru il y a quelques jours sur un cas de manipulation classique mais hautement efficace pour qui veut un peu plus enflammer l’enfer syrien. A cause de cette énième intox, le peuple syrien a désormais mille volontaires djihadistes étrangers de plus sur le dos. 

Pour le comité contre l’ingérence en Syrie. 

Bahar Kimyongür.

Reacties

Nog geen reacties

Geef een reactie

Vul je gegevens in of klik op een icoon om in te loggen.

WordPress.com logo

Je reageert onder je WordPress.com account. Log uit / Bijwerken )

Twitter-afbeelding

Je reageert onder je Twitter account. Log uit / Bijwerken )

Facebook foto

Je reageert onder je Facebook account. Log uit / Bijwerken )

Google+ photo

Je reageert onder je Google+ account. Log uit / Bijwerken )

Verbinden met %s

Facebook

Twitter

Archief

%d bloggers op de volgende wijze: